Articles

Programme Amazone

Sport et cancer

Les études scientifiques se multiplient sur le thème des bienfaits de l’activité physique pour les malades du cancer. En ce qui concerne le cancer du sein, ce fléau touche une femme sur dix au cours de sa vie.
«L’activité physique est extrêmement importante dans la prise en charge et dans la prévention », déclare une oncologue. Quelques chiffres : 30 minutes de marche par jour diminuent de 18 % le risque d’avoir un cancer du sein, une maladie qui représente 50.000 nouveaux cas par an en France ; cela réduit la fatigue de 20 % pendant le traitement. « Des études ont aussi montré que lorsque le cancer est déclaré, se bouger diminue la mortalité de 50 % et cela diminue aussi les récidives », selon la spécialiste.
Tous les malades du cancer ont intérêt à avoir une activité physique, même en plein traitement.

Le tir à l’arc

Le Tir à l’Arc est un sport individuel qui outre la précision fait notamment appel à la maîtrise de soi, à la résistance au stress, à l’adaptation aux conditions de tir et à l’équilibre physique et mental. Le mental, pilier de cette discipline, se travaille et s’entretient : se penser victorieuse à chaque instant est une attitude mentale indispensable tant dans le sport que dans la maladie.

Tir à l’arc et cancer du sein

Avec l’accord du comité départemental de Charente-Maritime de la Ligue contre le cancer, ce sport s’ajoute à d’autres, qui sont pratiqués par des femmes touchées par le cancer du sein, sur avis médical.
Ce choix est en accord avec les médecins oncologues et des kinésithérapeutes en recherche de sports alliant :
•    Force musculaire
•    Repère dans l’espace
•    Concentration
•    Amélioration de l’équilibre
•    Coordination des mouvements
•    Respiration

Ainsi, le tir à l’arc est une des nouvelles activités proposées par la Ligue contre le cancer, qui répond pleinement à cette demande.

Accueil et matériel

Les référents des clubs accueillants ont été sensibilisés à cette action et ont suivi une formation auprès d’encadrants ayant l’expérience de cette pratique avec un public de femmes atteintes de cancer et ont passé le PSC1.
 Les cibles sont adaptées, les arcs et les protections sont également spécialement choisis.
Il est important de faire partager, dans le même espace, les archers et les femmes atteintes du cancer du sein, pour assurer la convivialité, les femmes tirant cependant en autonomie.

Plaquette du programme Amazone du CD17 pdficon large

Contact

M. Philippe RAFFIN
Président de la commission Sport-Santé au Comité Départemental de Tir à l’arc de la Charente-Maritime
Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Tél : 06.14.77.86.77

Vous êtes ici : Accueil